Partagez | 
 

 Genji, la relève de l'affaire familliale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Sam 12 Mar - 13:02



    [Prénom]


    NOM - PRENOM : Ryuuseï Genji.

    AGE : 16 ans, et demi.

    SEXE : Masculin.

    VILLAGE : Iwa No Sato.

    Sérieux - Honnorable - Courageux - Respectueux - Gentleman.


PHYSIQUE



  • Couleur des yeux : Noisette.

    Couleur des cheveux : Vert.

    Taille : 1, 76 mètres.

    Poids : 62 Kilo.

    Corpulence : Quelques muscle au niveau du torse et des bras, mais rien de bien particulier.

    Autre Détail : Port Du Ryuuseï.


ATTRIBUT



  • Affinité : Doton.

    Spécialité : Magnement des armes blanches.

    Clan : Ryuuseï ( clan fermé. )

    Arme : Ryuuseï, Katana, se transmettant de génération en génération dans la famille des Ryuuseï, Katana, comportant aucune faculté mais on dit que sa lame est si fine et tranchante, qu'elle pourrait trancher sans problème de la roche.

    Kekkai Genkai : ///

    Bijuu : ///



HISTOIRE


L'histoire commence, seulement lorsque elle vaut la peine d'être lue. Et tout ce fini, dans les joies, ou dans les tristesses où encore d'autres émotions différentes. Mon histoire commence a ma naissance, lorsque ma mère, trépassa de sa douleur pour m'accouchais. Je me rappelle encore de ces grands cris, qu'elle poussait, comme-ci un sabre s'enfonçait profondément dans son ventre. Finissant mon accouchement, j'étais enfin né. Un tout petit bébé. Me portant dans ces bras, me regarda d'un regard indécie, me redonnant a ma mère, qui souria malgré le mal que je lui avais fais porté. Grandissent au fil des années, j'appris a manger, a me laver, a boire, a m'habiller, a parler, enfin, toute les qualités du monde, que Dieu nous donna a sa création. Dès mes 10 ans, je fus inscrit a l'académie, pour apprendre l'art des Shinobis. J'étais encore trop jeune, pour apprendre les arts du maniement des armes. Apprenant avec sérieux les arts de la vie, ainsi que de la guerre, j'étais en route pour devenir un Shinobi, qui ferai partie du destin de mon village : Iwa No Sato.

3 années furent passées, j'appris avec difficulté et tenacité ce que j'avais a apprendre sur mon village ainsi que la vie. Je pu enfin sortir de l'académie, en paix en tant que Genin. Beaucoup de choses c'étaient passées ces trois dernières années, notamment le départ de mes parents a l'étranger, découvire d'autres horizon, me laissant seul, assez responsable pour pouvoir grandire avec ce que l'on m'avait laigué : Le Ryuuseï, l'arme mythique de mon clan. Mon clan, fut crée par mon défunt arrière grand-père, un Ancien Samouraï, donc on peu en conclure, qu'il créa le clan, avec les honneurs de Samouraï, pour que l'on puisse devenir : Honnorable, Fort Et Respectueux. Mon arrière grand-père fut mort en mission, d'une attaque ennemie, avant d'arrivée a Konoha pour être soigné, il décéda, laissant comme seul objet laigué a mon père : Le Ryuuseï. J'hérita ainsi du domaine famillale, pour donc m'exercer aux techniques de Sabre, pour devenir plus agiles, et plus fort que je ne l'étais déjà.

Maintenant, que mon père est partie a l'étranger avec ma mère, je fut responsable de prendre le Ryuuseï en main, et de le manier a la perfection. On pouvais déjà voir, qu'il était plus tôt assez léger comme Katana. Chaque jour, je passais au moin une heure dans le Dojo, pour m'entrainer aux armes blanches, pour pouvoir ainsi être digne de porté ce sabre, que l'on m'avais laiguer.

Parlons maintenant, de mon parcours en tant que Genin. Pour commencer, je fut promu Genin, et donc ce qui voulait dire : Ninja débutant. J'accomplissais donc en équipe, diverse mission pour les villageois, gagnant de l'argent, que je m'étais de côté pour plus tard. Au fil des années, j'arrivais a un côta de mission, suffisant pour passer l'épreuve Chuunin, une épreuve pour monter au grade supérieur, bien sur, ce en fut pas si facile, sachant que il y eu un examen écrit, un examen de demi finale, et pour terminé la finale, qui fut une partie dès plus compliqués. J'ai gagné donc l'honneur de mon village, ainsi que l'honneur de porté ce titre, devenant un Ninja responsable.

Et désormais, j'ai seize ans et demi, je vis seul, mais je vie toujours dans l'honneur de mon clan. C'est l'homme qui écrit l'histoire, mais l'histoire ne peut être crée dans le mensonge.

[ HRP : Je souhaiterai être Chuunin, je pourrais fournir un petit RP officiel, si l'histoire ne suffit pas. On pourra dire un simple : RP d'echauffement, tel que un RP sur le combat pour montré la combativité de Genji, qui est un mystère non révélé dans l'histoire. Merci d'avance. ]


Dernière édition par Ryuuseï Genji le Dim 13 Mar - 13:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Sam 12 Mar - 14:33

[ Présentation mis a jour, et fini. Petite demande a la fin de l'histoire, a prendre en compte ou non a vous de décidez. Poste a supprimé après en avoir pris compte. ]

Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Sam 12 Mar - 15:25

Ça ne suffit vraiment pas quantitativement parlant. On ne peut fournir aucune validation actuellement... Étoffe un peu le tout s'il te plais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Dim 13 Mar - 13:28

Voilà. J'ai donc fini. Désolé je devais posté hier, mais je me suis coucher tôt, et j'avais oublier de poster... Bref, Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Dim 13 Mar - 13:36

Actuellement, je donnerai Genin niveau 2. Hors pour être Chuunin, il te faudrait un niveau 7 minimum... Je te laisse libre choix d'un test rp, vain s'il n'est pas plus long, ne comporte pas plus de qualité, moins de fautes et une meilleur fluidité... Bonne chance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Dim 13 Mar - 21:14

    Test Rp : Voilà mon niveau en Qualité / Quantité rp. J'ai fais un simple poste, avec une scène de combat pour montré la combativité du personnage. Vous remarquerez, qu'il utilise plus le Taijutsu et les armes que le Ninjutsu. Bien sur, le combat était équilibré, ce n'était pas du : Nuke-nin vs Chuunin ^^ Je vous rassures. Juste un vieillard contre un jeune homme. Bonne lecture.


    Un petit souffle froid, qui passait doucement sur ces cheveux, un soleil rayonnent comme milles lumières, ainsi que des feuilles des arbres qui voltigeaient autours de Genji. Un ciel bleuté, accompagné de nuage, un couleur blanc des plus banale. Les nuages avançaient lentement, tous doucement, parcourent le ciel, comme des cheveux courent a l'air libre, dans les prés, ou l'herbe verte s'agitaient au souffle du vent. Le jeune Ryuuseï, était allongé dans l'herbe, regardent avec un long silence, le ciel, qui était pour lui un moyen de repos et de calme inéspéré.
    Il posa sa main droite sur l'herbe, puis a l'aide de celle-ci, il s'assaya, regardant cette fameuse herbe s'agitait. Il la fixa pendant un long moment... Tournent tous doucement sa tête, il saisie son Katana. Il se leva doucement. Marchant doucement, vers les plaines rocheuse, ou se trouvait son village, il marchait petit pas par petit pas, jusqu'à arriver a la porte, ou deux gardes le fixaient du coin de l'oeil. Ils regardaient la tenue de Genji, un long Kimono d'une couleur verte, assortie a la couleur de ces cheveux, ainsi que des sortes de garde poigné gris. Il portait aussi une bague. Quand a ces chaussure, il porté des tongs noir avec des chaussettes blanche, une tenue vestimentaire des plus curieuses, mais très confortable. Passant au travers des deux gardes, montrant son insigne de Iwa, il se dirigea tout en marchant, d'un calme naturel, vers sa maison, posté un peu plus loin que le marché, pour ainsi, avoir une paix, dont tous le monde rêver. Faisant plus que quelque mètres pour atteindre la porte de sa grande maison, il enfonça sa clef, puis la tourna doucement. On entendu un petit " Clic " qui montra que la porte fut ouverte. Il la poussa doucement, tout en enlvevant ces tongs, qu'il posa a l'entrée après avoir repoussé sa porte d'entrée. Marchant sur le parqué, un doux bruit de pas, que tous le monde aimer entendre lorsque l'on marché, il se dirigea vers sa chambre, pour s'allonger un tous petit peu. Après s'être reposer vaguement, Genji repartit de chez lui, en verrouillant sa porte. Marchand toujours dans son village, sans rien a faire, il se dirigea, vers des collines rocheuses, donc chaques pas faisaient glisser quelque caillou, qui décendaient la pente pour s'arrêtaient en bas de cette colline, contre cette grille, qui servaient a ne pas entrée... M'enfin, Notre ninja, ne respectait pas toujours les panneaux. S'éloignant de plus en plus de cette grille, il montait la pente, sa main gauche appuyeux contre la poigné du Katana. Aucun bruit était là, tout était plus où moins calme. Iwa était peut être relativement calme. Tous les deux mètres ce trouvait une pierre, voir deux, ce qui était tous de même un peu normale.
    Arrivée vers le sommet de cette petite colline, un homme plus tôt mystérieux, c'était posé sur un rocher, un homme portant, une capuche, emmeler d'une longue cape qui recouvrait la partie majeur de son corps, étais-ce un membre de l'Akatsuki ? Il ne semblait-il pas être l'un de leur membre, au vue de la tenue vestimentaire. Genji se rapprochait un peu plus de lui sans se doutait de quoi que se soie, arrivée a sa hauteur, il s'immobilisa instantément, attendant que l'homme capuché le remarque. C'était déjà le cas. Sa machoire bougea un tout petit peu, laissant des mots sortire, une voix plus tôt roc et fracassante pronnonçait c'est mots là.

    ~ Tu veux quelque chose, Gamin ?

    Genji, ferma les yeux un petit moment. Apparemment, cet homme était quelqu'un de plus tôt mal polie, et prétentieux, le tu-toyent, et le traitent de Gamin. Ce n'était pas un bon début, pour une rencontre en colline. Se doutant de quelque chose, Genji ré-ouvrit les yeux, et fixa l'homme du regard. Peut être était il recherché ? Vue le grade de notre Ninja, si cet homme était un Juunin, les chances de gagné serait plus tôt mince. Un long silence se propagea entre eux, l'homme dirigea alors son regard vers lui, le regardent de travers il répéta...

    ~ Je t'ai dit, Veux-tu quelque choses gamin ?!

    Une fois de plus un petit silence. Une pause entre nos deux hommes, nos deux ninjas. L'interlocuteur de Genji, était un homme plus tôt agressif. Il falait donc réstait sur ces gardes.

    ~ Moi ? Je me demandais seulement, sans vouloirs vous offencez... Ce qu'un homme portant un étui a Kunai, une cape et une capuche en plein soleil faisait ici, dans cette colline. Il me semble pas vous avoirs déjà croisé, Grand-père...

    ~ Qui traite tu de grand-père morveux ? Je n'es que la trentaine ! Tu me fou en rogne, je me demande ce qui me retient de te faire manger un par un ces cailloux rouge, qui se trouve sur cette colline.

    Obtenant une réponse plus tôt... Innespéré, Genji fronça un sur-cile. Cet homme était vraiment arroguant et impolie par dessus le marché. Si il en avait après le village ? Ou qu'il était un espion d'un village ennemie, personne ne pouvait savoir, a part, celui qui ce trouvait en face de Genji. Ce dernier, a l'aide de son pouce gauche, poussa un peu son katana, pour pouvoir le déguainer plus rapidemment si jamais sa parter en sucette. L'homme le regarda faire, et plaça aussi-tôt son doigt, prêt de son Kunaï au cas où. Les deux hommes, s'affrontaient du regard, prêt l'un et l'autre a ce combattre. Puis, le coup partie, l'homme projetta son Kunaï, vers l'oeil droit de Genji, ce dernier déguéna son Katana, de façon a faire reculer l'homme et de contrer le Kunai. Une épaisse fumée apparu, un clone de Genji se précipita vers l'homme mystérieux. Le clone enchaina deux, trois coups de poing, suivie d'une coup de pied retourné dans la garde de cet adversaire. Ce dernier attrapa le pied du clone, le projettant contre le gros rocher, après cella, il se retourna, ayant perdu Genji de vue, il regarda en l'air, le Chuunin, s'apprêtait a assignait un coup de Sabre sur le crâne de l'homme. L'homme recula en faisant une retourné acrobatique, puis exécuta quelques Mudras, rapprochant deux doigts de sa bouche, il souffla un épais trait de feu, très brulant, la Pupille de Genji se dilata a la vue du feu ardent qui se dirigeait tout droit sur lui, il attrapa le manche de son Katana avec les dents, puis exécuta une fois de plus un Mudra, pour crée un clone, qui l'attrapa par le bras, le jettant directement a terre, a quelque mêtre du trait de feu qui percuta le clone. Genji eu a peine le temps de tournée la tête devant lui, que son adversaire lui asséna un coup directement dans le ventre qui le fit reculé. Récupérent son Katana dans les mains, il recula par une vrille arrière joliement exécuté, puis il se mit en garde, devant son adversaire. Les deux ennemis se regardaient, le silence était la, aucun bruit n'était présent, sauf celui du vent qui soufflait sur le visage des deux combattant, qui ne se quittait pas du regard une seul seconde.

    ~ Pas mal... Pour un mioche. Mais j'ai vue mieu gamin.

    Après ces mots, il sortie un Kunaï qu'il empoigna bien en main, pour combattre au corps a corps avec, Genji courru vers le vieillard, ascénent un coup de Katana a l'horizontale, qui fut arrêter par le Kunai, aussi tôt fait, Le Chuunin, poussa son ennemie grâce a son pied, lui donnent un autre coup de sabre verticalement, qui fut aussi tôt paraît. Quelque passe entre eux.. Après cella, le combat repris de nouveau, les deux hommes paraît leurs coups a tours de rôle, Genji s'abaissa, faisant une sorte de bourasque pour balayer son adversaire, qui saute aussi tôt dans les airs, le chuunin se releva et tenta alors de planter son Katana dans le ventre de son adversair profitant qu'il soie dans les airs pour le toucher. Ce dernier stoppa le coups avec son Kunaï, puis fit une pirouette avant, et percuta le dos de Genji a l'aide de son talon. Genji avança de quelque mètres puis se retourna. Son ennemie avait du niveau en Taijutsu. Ce n'était pas un débutant. Genji changea de tactique, il lança son sabre en l'air, puis plaqua ces deux mains ouvertes, contre le sol, puis fis une sorte de roue, et donna de coup de pied sur le crâne du vieil homme qui recula en ce touchant le front du bout doigt. Il n'avait pas vue le coup venir. Regardent le chuunin en face de lui qui rattrapa son Katana, il eu un petit sourir, un sourir plus tôt mystérieux... Tous comme lui. L'homme courru vers Genji, il lança son Kunai que Genji esquiva avec un simple mouvement de tête, puis il se déplaça sur la gauche pour esquiver les coups de pied sauté de l'homme, qui enchainer coups de pied sur coups de pied sans arrêter. Genji renguaina son Katana, puis bloqua son pied droit, en croisant ces bras pour protégé son crâne, mais son pied gauche le repoussa d'un gout au ventre, qui le fit reculé de quelque mètres une fois de plus. L'homme enchaine quelque Mudra, et crache quelque petite boule de feu qui se dirigeaient toutes sur Genji. Ce dernier courru une longue distance, en zig-zaguent, esquivant les six ou sept boules de feu, l'homme le suivait, lui courrent après, il fut juste derrière Genji, prêt a l'attraper, mais il ne vit pas ce qui était devant Genji : Un arbre. Le Chuunin posa ces deux pieds contre l'arbre, puis sauta en arrière, exécutant un splandide salto arrière au dessus de la tête du vieillard, qui aussi tôt fut pousser par les deux pieds de Genji. Le vieil homme ce cogna contre l'arbre, chutant en arrière sur le sol, bondé de cailloux. Genji profita pour déguainé son Sabre et lui mettre sous le cou, étant prêt a l'exécuté...

    ~ Vous m'avez donnée du mal vieil homme. Votre identité me reste toujours inconnue...

    ~ Hum... J'avoue mettre un peu rouillé morveux. Tu ma donnée du fil a retordre. Mais je ne suis qu'un simple " Ninja Erant ". Je parcours le monde Shinobi, je ne faisais rien de mal. Mais ta visite ma rendu plus tôt perplex, j'ai aussi tôt deviné, que vue mon état vestimentaire tu pensais que j'étais recherché. Mais tu t'es trompé.

    Après ces quelques échanges de mots, Genji rengea le Ryuuseï dans son fureau, puis aida l'homme a se relevé. Il le salua, et le laissa reprendre sa route. Apparemment, cet homme ne faisais pas de mal, et n'en voulait en rien au village. Et voilà, une action perdu, pour une cause perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Lun 14 Mar - 22:49

Je te propose de te relire, de passer ton texte sous bon-patron, d'user de meilleurs tournures de phrase, d'enrichir ton texte lexique-ment parlant, sans quoi je ne pourrai procéder a une validation malgré la quantité suffisante. Merci! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Rikudō Sennin
Admin
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 08/11/2010

MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   Sam 19 Mar - 14:35

Des nouvelles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Genji, la relève de l'affaire familliale.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Genji, la relève de l'affaire familliale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Bonne affaire Lifetime
» SOS mon ordinateur reame comme un fou
» Passe familial Zoo de Granby
» cd d installation edition familiale
» HTC Windows Phone 8X chez Bouygues Telecom à partir de 9,90€
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Daiki Kaerikaze :: Hrpg :: Parchemins Anciens-
Sauter vers: