AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mososhi Akita [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Mososhi Akita [TERMINE]   Sam 12 Mar - 19:39



    Mososhi


    NOM - PRENOM : Akita Mososhi

    AGE : 18 ans

    SEXE : M

    VILLAGE : Suna

    Calme – Honnête – Altruiste – Agnostique – Persévérant - Rancunier


PHYSIQUE



  • Couleur des yeux : Gris

    Couleur des cheveux : Noir

    Taille : 1M75

    Poids : 60Kg

    Corpulence : Mince

    Autre Détail : Porte toujours des gants


ATTRIBUT



  • Affinité : Futon

    Spécialité : Taijutsu

    Clan : /

    Arme : Kunais, shurikens, senbons

    Kekkai Genkai : /

    Bijuu : /



HISTOIRE
J'ai décidé de faire une approche un peu original, j'espère que vous apprécierez.

Suna village se trouvant au beau milieu du désert, notre histoire commence ici enfin celle de Mososhi Akita. Une seule et unique personne pourra vous raconter sa propre vie, il s'agit bien sûr de lui-même principal acteur de cette dernière.

Notre équipe de journaliste arrive devant la maison de Mososhi, nous frappons trois coups sec sur la porte d'entrée. À l'intérieur des bruits de pas se font entendre, la poignée s'abaisse et un homme nous fait face. Pas de doute possible d'après la description que nous avons reçue c'est lui, monsieur Akita est très jovial en ce mardi matin. Nous serrant la main avec conviction, aussitôt les présentations terminées il nous fait signe de pénétrer dans sa demeure. Un rapide propriétaire des lieux est effectué en sa présence, après cela il nous indique les chaises du salon pour poursuivre l'interview. Mososhi attends que nous soyons assis avant de nous proposer un rafraichissement, à l'unanimité un café est demandé y compris pour monsieur Akita. Allant dans sa cuisine il ramène tasse et cafetière ainsi que des petits gâteaux, tirant à son tour une chaise Mososhi s'assoit et nous fait signe qu'il est prêt.

- Pouvez - vous nous raconter votre vie ?

Mososhi acquiesça à ma demande et se mit à réfléchir longuement, avant de prononcer la moindre parole. Même si nous demandions de narrer son expérience de la vie, tous les gens présents dans la pièce la connaissait. Alors pourquoi aller voir cette personne me demanderez-vous, simplement pour recueillir son témoignage et le conserver. Voilà en quoi consiste notre travail, nous avons été mandatés par le Kazekage lui-même. Nous devons tenir à jour les tablettes du village, pour ce faire nous interrogeons tous les shinobis sur leur vie. C'est un travail de longue haleine mais tellement passionnant, pouvoir écouter la vie, les expériences et enrichissant à tout point de vue. Assez parlé de mon métier, revenons à Mososhi je vous rappelle que c'est lui le héros. Monsieur Akita ne voulez pas prendre la parole, sans doute l'intimidation devant la caméra. Il venait de trouver un autre moyen pour tout nous dire, muni d'un stylo et d'un parchemin il préférait écrire. Pour ne pas le déranger dans son autobiographie, nous préférons le laisser seul pour la suite.

«Je suis né à Suna il y a dix-huit ans de ça, mon père était forgeron et ma mère instructrice à l'académie ninja. Aujourd'hui tout deux sont à la retraite, voulant profiter du monde qui les entourent. Pour ce faire ils partent régulièrement en voyage, visitant les différents pays et continents de ce monde. Pour vous résumer ma vie dans les grandes lignes, voici les quelques dates importantes à mes yeux.»

Respirant profondément pendant quelques instants, Mososhi leva la tête de sa feuille en cherchant l'inspiration. Au plus profond de lui il l'avait, ce n'était qu'un prétexte pour flâner un petit moment. Ne voulant pas faire patienter trop longuement le bureau du recensement, il préférait se remettre le nez dans son parchemin la date butoir pour rendre son rouleau était ce soir.

«La première date gravé à jamais dans ma mémoire et la perte de ma petite soeur, je devais avoir cinq ans environ et elle trois ans. Alors que mes parents m'avaient confié pour mission de surveiller ma soeur pour quelques heures seulement, c'est à ce moment que l'impardonnable est arrivé depuis ce jour je ne passe pas une journée sans y penser. À l'époque la requête de mes parents était à mes yeux un vrai défi, pour la première fois je pouvais leur prouver qu'ils pouvaient avoir confiance en moi. Tout débute par un après-midi de mai, le soleil était au rendez-vous comme toujours. Mes parents devaient se rendre au centre-ville, situé à dix minutes de la maison ne voulant pas nous emmener j'étais désigné pour faire la baby-sitter. Je libérais un immense sentiment de joie et de fierté, pour la première fois mes parents me laissaient avec une responsabilité. Avant de partir ils me rappelèrent les règles de sécurité et, en cas de problème d'alerter les voisins. Un seul mot me viens en bouche à cet instant, encore aujourd'hui je m'en rappelle c'était «ok». J'étais bien loin de me douter de ce qui allait arriver, jouant mon rôle de grand-frère protecteur le plus sérieusement du monde je m'occupais avec soin de ma soeur. Son envie du moment était de se cacher, ne voulant pas la décevoir je m'exécutais au moindre de ses caprices. J'étais devenu un compteur hors pair pour jouer à cache-cache, la petite chipie trouvez constamment de nouvelle cachette plus sournoise les unes que les autres. Avant de commencer le jeu je vérifie systématiquement qu'il n'y avait aucun risque, allez savoir pourquoi ce jour-là je ne l'ai pas fait. Mon décompte terminé je me lance à sa recherche dans toute la maison sans la trouver, commençant à paniquer je refais les pièces les unes après les autres. Soudain mon coeur bat de plus en plus vite, la chambre de mes parents se trouve à l'étage. Leur fenêtre était restée ouverte dans la rue des cris d'horreurs se font entendre, refusant de croire ce que je redoute je m'avance en tremblant à la fenêtre. Il était trop tard ma soeur avait basculé dans le vide avant d'atterrir trois mètres plus bas, la vue du corps de ma soeur ensanglanté gisant au sol me fit vomir. Suite à ce tragique accident le village entier, s'était mobilisé auprès de ma famille. Apportant tout le soutien que possible, pour ma part durant près de trois ans le contact avec mes parents étaient rompus. Se limitant aux formules de politesse le matin et le soir, j'étais coupable la culpabilité m'envahissait chaque jour après le drame.»

Relevant une nouvelle la tête de son parchemin, Mososhi amena sa tasse de café à ses lèvres. Buvant plusieurs gorgées pour se désaltérer, rien de tel qu'une boisson chaude quand on vit dans le désert pour se requinquer pensa-t-il. Une tempête de sable semblait s'être levé sur le village, le sable tapotant sur ses volets frénétiquement. Ne voulant pas assister à cette tempête, il préférait se replonger dans son texte.

«Le second fait marquant est survenu quand j'avais douze ans, le grand jour de m'inscrire à l'académie était enfin arrivé. Levé au aurore pour ce jour exceptionnel pour tout shinobi, l'entrée dans la grande maison des ninjas s'ouvrait enfin à moi. Comparé à la plupart des futurs troupes militaires présent ce jour, je semblais être un des rares académiciens à ne pas avoir eu d'entraînement de la part de mes parents. Leur rancune à mon égard étaient donc toujours si forte, au point de me lâcher dans la cage au lion sans expérience. Un sentiment de tristesse se faisait ressentir au plus profond de moi, la vie c'est la vie me répétais-je j'apprendrais sur le tas. A se grand rassemblement tous les parents y étaient conviés, mon père n'y assisté pourtant pas prétextant une urgence pour son travail. Quant à ma mère elle ne pouvait pas manquer cette journée, étant instructeur elle se devait d'accueillir les petits nouveaux. Elle était venue à ce ralliement en tant que shinobi servant son village et, non en tant que mère accompagnant son fils. La solitude me gagnait progressivement au cours de la journée, les classes étaient faites et comme je le pensais ma mère ne serait pas un de mes professeurs. D'un côté je préférais autant, de peur d'être mis de côté durant les cours. De l'autre je ne pourrais jamais utiliser les techniques de la famille, ma mère refusant de me parler des techniques de notre clan. Je devais me construire sans avoir le moindre modèle de référence, pas facile pour moi mais je ne désespérais pas.»


«La découverte de mon affinité est un point clé pour moi, je pouvais enfin savoir vers quoi orienter mes futurs jutsu. Ce jour si particulier avait débuté un matin de décembre, le professeur une fois rentré dans la salle de classe avait demandé le silence. Sortant un petit carton dans lequel des feuilles, a priori sans intérêt suscitait l'enthousiasme de chacun des élèves. En voyant ma tête qui devait être rempli de questions, le sensei lança une rapide explication sur son utilisation. Une fois terminé je lui lançais un hochement de la tête en guise de remerciement, il me lança un rapide clin d'oeil avec beaucoup de discrétion. Donnant une feuille à chaque élève il me donna la dernière, restant à mes côtés montrant un réel intérêt sur ma futur affinité. Je me concentrais sur mon chakra dans cette feuille pour voir le résultat, celle-ci se déchira en deux aussitôt. Voyant mon regard interrogateur le professeur me félicita, tu seras donc doué pour les techniques futon Mososhi.»

En se remémorant tous ses souvenirs, un sentiment de nostalgie s'emparait de lui. Ce professeur avait fait beaucoup pour lui, aujourd'hui encore il lui était reconnaissant pour tout. Pour lui c'était devenu un second père, il trouvait en cet homme l'affection perdue ainsi que de la confiance. Malgré son affinité pour le futon les difficultés commençaient à venir, ne parvenant pas à maîtriser les jutsu de type vent son sensei explorait ses réelles capacités.

«La recherche avait était longue mais une fois trouvé j'étais soulagé, je ne parvenais pas à malaxer correctement mon chakra. Même après les conseils du sensei il y avait un blocage, ce dernier ne s'avouait pas vaincu pour autant. Il m'avait promis de trouver ma véritable voie, très vite il comprit que mon talent reposait dans le corps à corps. D'une vrai souplesse je pouvais me contorsionner et, porter des coups assez violents sans le moindre chakra. Il se décida à me pousser vers cette spécialisation, en attendant que le déclic pour malaxer mon chakra ne vienne. Durant prêt de cinq ans il m'entraîna sans relâche au taijutsu, me donnant un programme pour la semaine à suivre rigoureusement pour progresser. Ne voulant pas le décevoir je me pliais à ses conditions, je constatais une nette amélioration au fil des séances. Mes déplacements devenaient de plus en plus rapide, mes coups de poings et de pieds de véritables machines à ecchymoses. Comme tout adepte de cette spécialité, mes passages à l'hôpital était fréquent j'étais devenu leur mascotte. Mes blessures allaient de l'entorse en passant par la fracture ou du traumatisme crânien, les médecins me conseillaient de stopper le taijutsu avant de vraiment me blesser à vie. Mon orgueil lui me poussait à poursuivre, tant pour mon sensei que pour ma famille et pour ma petite soeur. Depuis sa mort je me suis promis de protéger les gens qui comptent pour moi, si je dois donner ma vie pour ça je suis prêt à me sacrifier je ne veux plus voir une personne que j'aime mourir.»

Il venait de terminer son rapport Mososhi le relisait avec beaucoup d'attention, les grandes lignes de sa vie si trouvait il ne voyait pas ce qu'il pouvait rajouter. Se levant de sa chaise il se dirigea vers la porte, il était tant de remettre son autobiographie. Mososhi Akita se préparait à de nouvelles aventures.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mososhi Akita [TERMINE]   Mer 16 Mar - 1:36

Up
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mososhi Akita [TERMINE]   Mer 16 Mar - 14:27

Merci de ne pas upper le staff est chargé ces temps-ci, la validation arrivera sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mososhi Akita [TERMINE]   Ven 18 Mar - 2:26

Bonsoir, bon c'est moi qui va me charger de ta prez'.

Donc blablabla, points négatifs, blablabla points positifs. Ne m'en veut pas je suis fatigué ! Je suis exploité par le big-boss et je prépare une grève ! D'ailleurs si ça t'intéresse, n'hésite pas à me le dire !

Points négatifs : "Voyant mon regard interrogateur le professeur me félicita, tu seras donc doué pour les techniques futon Mososhi" Dans cette phrase, cela serait bien de différencier les paroles du prof, soit par des virgules ou comme bon te semble.

"Pour lui c'était devenu un second père, [...] ne parvenant pas à maîtriser les jutsu de type vent son sensei explorait ses réelles capacités." Tu parles de deux actions complétement différente dans le même paragraphe. Cela aurait été mieux de les séparer ! Et aussi de mettre une virgule ou un point après de type vent.

Points positifs : J'ai pas remarqué de faute d'orthographe, ensuite la fluidité est bonne. Tu utilises un bon vocabulaire, bien qu'il pourrait être plus poussé.

Conclusion : Le seul problème, c'est la tournure de tes phrases de temps en temps. Majoritairement ce son quelques virgules à place pour permettre une bonne lecture.

Je te valide donc en tant que Genin lvl 6, je validerais ta prez' quand tu auras répondu à celui-ci. Une fois fais, n'oublie pas de faire ta feuille de personnage et la fiche technique.

Bon RP sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mososhi Akita [TERMINE]   Sam 19 Mar - 10:28

Je corrigerais à l'avenir ses erreurs, j'accepte mon grade et level.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Mososhi Akita [TERMINE]   Sam 19 Mar - 14:31

Présentation Validée!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mososhi Akita [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mososhi Akita [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» Akita-Primitifs
» Tim Hortons latte 1$ we termine le 19 fevrier)
» l'installation carte ne finit pas
» [TERMINE] Design Noël
» [WIP] Snef, Extremmmme Red Demon ---Termine---
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto Daiki Kaerikaze :: Hrpg :: Parchemins Anciens-
Sauter vers: